Accueil du site > Carnet de voyage > Buenos Aires - Córdoba

Buenos Aires - Córdoba

lundi 4 juillet 2011, par Keev

Information au lecteur

Pour ce premier article argentin ATW a laissé la plume aux voyageurs et auteurs de CarnetVoyages.com Keev et Maxime. De leur coté, Kris et Jérôme ont publié le deuxième article de notre voyage en Argentine sur CarnetVoyages.com.

Bonne lecture et merci à eux pour leur collaboration.

Retrouvailles porteniennes

La semaine de boulot s’achève tout juste, décollage le samedi matin à 7h15 d’Orly. Inutile donc de se coucher le vendredi soir, il faut terminer la préparation des sacs et partir en bus pour l’aéroport vers 4h du matin.

Arrivés à Orly, nous ne sommes pas tirés d’affaire pour autant, un volcan chilien fait des siennes et l’aéroport Ezeiza de Buenos Aires était fermé la veille et l’avant-veille. Finalement notre vol est maintenu et après une escale à Madrid nous arrivons à Buenos Aires avec seulement une heure de retard. La chance nous a souri car le jour suivant Ezeiza est à nouveau fermé.

Une demi-heure de taxi plus tard nous retrouvons enfin nos deux compères tour-du-mondistes sur la terrasse de l’auberge de jeunesse Lime House surplombant la "Nueve de Julio" (avenue principale de Buenos Aires, également connue pour être la plus large du monde) dans laquelle ils séjournent depuis leur arrivée à Buenos Aires. Accueillis à coup d’abrazos (accolade à l’argentine pour saluer les gens que l’on apprécie) nous sommes directement plongés dans l’ambiance argentine, et partageons dans la foulée un petit maté (infusion d’herbes très ritualisée en Argentine. Un grand moment...

La soirée est déjà bien avancée, mais nous ne nous arrêtons pas là, Kris et Jérôme nous emmènent dans le quartier de Palermo où nous prenons un apéro bien tardif mais indispensable pour nous raconter tout ce que nous avons à nous dire depuis les cinq mois que ces deux bougres sont partis faire le tour du monde.

Un match à la Bombonera

Le lendemain, surprise d’ATW, ils nous emmènent à la Bombonera voir un match du club fétiche de Kris "Boca Juniors", équipe mythique du championnat argentin où a joué l’idole de tout un peuple Diego Armando Maradona !

Il fait un peu froid dans la "cancha" (le stade) en ce début d’hiver, mais l’ambiance survoltée réchauffe l’atmosphère ! De plus, ce match marque la fin de la carrière d’un des plus grands joueurs du club de la dernière décennie Martin Palermo dit "El Titán". À son actif 235 buts (dont l’un des plus marquants, un but depuis plus de 60 mètres), et un palmarès impressionnant avec Boca.

Le match se déroule sous les clameurs du public et les chants ininterrompus de "La Doce", le club de supporters de Boca, dont le dynamisme et le dévouement pour le club et ses joueurs sont sans égal. Et il s’achève sur un score nul de 1 - 1, malgré une nette domination de Boca (nous sommes tout à fait impartiaux dans notre jugement bien-entendu). S’ensuit une grande cérémonie de "despedida" (d’adieux) pour Palermo, durant laquelle est régulièrement entonné le chant "Muchas gracias Palermo" habituellement entendu lorsque Palermo marque un but. Le club lui offre un souvenir de son glorieux passage au club, un but... à placer dans son salon.

Despedida de Palermo - "Muchas gracias Palermo !"

Après avoir quitté l’enceinte du stade, nous dégustons le sandwich traditionnel du supporter argentin, un choripan, une sorte de hot dog avec une véritable saucisse, accompagné d’une bonne Quilmes.

Premières visites de la capitale, Buenos Aires

Nous débutons notre visite de la ville en découvrant la résidence présidentielle, la Casa Rosada, siège du pouvoir exécutif argentin, qui fait face à la Plaza de Mayo.

JPEG - 286.6 ko
Casa Rosada

Derrière celle-ci se trouve Puerto Madero, le quartier portuaire avec ses allées pavées et ses entrepôts en briques reconvertis en lofts et en bureaux. Aujourd’hui, ce quartier est le plus cher de Buenos Aires.

JPEG - 342 ko
Puerto Madero

Profitant de ce beau ciel bleu, nous avons entrepris l’interview de nos deux tour-du-mondistes à la terrasse d’un café. Ce petit interrogatoire en règles va nous permettre de livrer un petit reportage sur la vie de nos voyageurs préférés.

L’heure du déjeuner arrivant, nous nous sommes engouffrés dans un "tenedor libre" (ndt "fourchette libre", désigne les restaurants où l’on mange à volonté) pour déguster notre premier asado (le fameux barbecue argentin où selon les plus fins gourmets, il convient d’entendre la viande cuire, on vous laisse imaginer le temps de cuisson...) sans modération. Après avoir mangé quelques kilos de bœuf, il est difficile de reprendre la route pour découvrir la capitale.

San Telmo

Une balade digestive s’impose tout de même, nous partons donc en direction d’un des quartiers les plus anciens de Buenos Aires, San Telmo. Style colonial pour la plupart des bâtiments, c’est le lieux des antiquaires (de nombreux magasins d’antiquités et un marché quasi permanent sur la place principale, la Plaza Dorego) et du Tango.

JPEG - 341.2 ko
San Telmo

Comme plusieurs autres quartiers, la vie nocturne y est très développée du fait des nombreux bars qu’on peut y trouver.

Calle Florida et la Plaza San Martin

Nos déambulations porteniennes nous mènent à la Calle (rue) Florida, rue piétonne bordée de magasins, constituant le bastion du shopping de Buenos Aires. C’est également l’artère principale du "microcentro", centre d’affaires des Porteños (habitants de Buenos Aires) en col-blanc.

JPEG - 334.7 ko
Plaza San Martin

Au bout de la Florida, la plaza San Martin, particulièrement arborée, constitue le principal espace vert du quartier Retiro. Derrière la place se trouve la gare routière, de laquelle démarrera notre escapade vers Córdoba.

El Caminito, quartier de La Boca

Un autre incontournable à La Boca au même titre que la Bombonera, El Caminito. Ce "quadra" (pâté de maisons) bien connu de Buenos Aires pour ces maisons de bric et de broc, aux toits de taule ondulée et aux couleurs bariolées tient son nom d’une des rues qui le compose. Ce territoire populaire et portuaire, est très prisé des touristes. Il aura retenu notre attention pendant presque un après-midi, repas compris.

JPEG - 354.7 ko
El Caminito, quartier de La Boca

La Boca dans son ensemble est avec San Telmo, un des premiers quartiers de Buenos Aires. En effet, sa localisation stratégique (sur le port) en fait l’une des premières zones de peuplement de la ville, qui connue l’arrivée continue de migrants européens essentiellement des Espagnols et des Italiens au cours du 19ème siècle.

El Teatro Colón

Intrigués par les influences européennes en matière de culture et d’art, que l’Argentine et Buenos Aires peuvent comporter, nous nous sommes rendus au Teatro Colón. Ce dernier, jusqu’à la construction de l’opéra de Sydney, était le plus grand théâtre d’opéra au monde. Considéré comme l’un des fleurons de la culture argentine, sa visite paraissait donc inévitable.

JPEG - 377.4 ko
Teatro Colón

Sa construction d’influences italienne et française, dura une vingtaine d’années et il fut inauguré en 1908. Son acoustique reconnue comme parfaite dans le monde de la musique (surtout pour une si grande salle, 3000 places) lui procure ses lettres de noblesse au niveau international.

Festival Ciudad Emergente

Nous sommes restés dans l’ambiance musicale, mais cette fois-ci sous une forme plus actuelle, en nous rendant au concert d’ouverture de la 4ème édition du Festival Ciudad Emergente, au Centre Culturel de la Recoleta, près de la Plaza Francia.

Le lieux est investi par les jeunes porteños, ambiance festive bien-entendu. En entrant, nous longeons un mur sur lequel s’appuie un échafaudage permettant à une bande de graffeurs de produire une grande fresque sur une surface fraichement recouverte de blanc, première étape pour la réalisation de la performance artistique.

Au détour d’un pilier, nous arrivons au pied de la scène où se produit le groupe Love of Lesbian, un groupe de rock espagnol originaire de Barcelone. L’ambiance est bonne, et ils terminent leur prestation par une petite chorégraphie qui dénote parfaitement l’esprit délirant du groupe.

Le cimetière de la Recoleta

Pour compléter notre tour de la ville, il ne nous restait plus qu’à faire un tour dans le cimetière de la Recoleta. Dans le quartier du même nom, l’un des plus huppés de Buenos Aires, ce cimetière est comparable au Père Lachaise, pas tant pour son agencement (peu arboré et loin d’être aussi grand) mais plus pour les célébrités qui y sont enterrées.

JPEG - 275.8 ko
Quartier Recoletta, près du cimetière

Nous sommes donc partis à la recherche du caveau d’Evita (Eva Perón). Et après quelques détours dans ses méandres nous sommes finalement tombés dessus.

Un asado chez Ezeguiel

Puis vient le moment de penser à la suite de notre périple. Étape suivante, Córdoba. Nous nous rendons donc au terminal de bus dans le quartier de Retiro, pour y acheter nos billets. Départ à 23h59.

Impossible cependant de partir, sans rendre visite à Ezeguiel, ami de longue date de Kris. Invités à un asado chez lui, au nord de Buenos Aires, nous y passons tout l’après-midi, dans une ambiance très argentine, particulièrement décontractée. Un bon moment de détente avant notre remise en route, durant lequel le "chef asador" Ezeguiel nous concocte des petites viandes savoureuses à souhait, que nous arrosons de bon vin argentin !

JPEG - 404.7 ko
Asado chez Ezeguiel

Un moment qui restera dans les mémoires.

La peau du ventre bien tendue, nous partons repu pour dix heures de bus en direction de Córdoba...

Vos commentaires sont les bienvenus !

13 Messages de forum

  • Buenos Aires - Córdoba Le 9 décembre 2011 à 23:12 , par Keev

    Bon, je crois que ça mérite quelques commentaires !

    Les gars si vous voulez la déplacer dans un nouvel article, libre à vous, maintenant elle est en ligne !

    Bises

    Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 26 juillet 2011 à 13:28 , par Keev

    Bonjour à tous,

    Le deuxième épisode de notre visite des deux tour-du-mondistes en terre argentine est enfin disponible. Il est écrit de la main de Jérôme et Kris sur le site CarnetVoyages.com comme expliqué dans l’introduction de l’article "Buenos Aires -Cordoba".
    Il s’intitule "A la découverte de l’Ouest argentin"

    Bonne lecture à tous.

    Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 16 juillet 2011 à 09:47 , par faius

    Encore bravo pour un reportage réussi de plus et des commentaires de qualité... et très bien écrit
    Ceux qui bossent vous envient tous évidemment
    et ceux qui vont aller bientôt en vacances souhaitent aussi goûter un peu à cette ambiance
    Nous y serons dans un mois, préparez les glaçons
    >Faius

    Répondre à ce message

    • Buenos Aires - Córdoba Le 17 juillet 2011 à 13:15 , par Keev

      Ce ne pourra être que réussit, avec nos 2 G.O. Chris et Jérôme, surtout si vous faites un petit passage vers Iguazu ou une destination du même ordre.

      Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 12 juillet 2011 à 21:53 , par Chounette

    Les photos sont superbes !
    Quel plaisir !!
    Vous faites des envieux ....
    bisous

    Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 12 juillet 2011 à 11:27 , par Jul

    ATW et ses premiers visiteurs, c’est vraiment sympa.
    Ça donne d’autant plus envie de vous rejoindre.

    Et les photos sont superbes les gars.

    Continuez, ne vous arrêtez surtout pas de nous faire rêver !

    Jul

    Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 11 juillet 2011 à 11:12 , par Keev

    Sympa la galerie photos !
    Mais je suis pas d’accord avec le terme "gringos", "gauchos" que vous utilisez après est bien plus approprié ;)
    Des bises

    Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 7 juillet 2011 à 21:37 , par CHOUNETTE

    Nous attendons avec hâte de vous rejoindre .
    Vos articles et photos sont toujours un grand régal .
    Continuez ..Nous vous envions ..
    Bisous

    Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 6 juillet 2011 à 15:23 , par TOTO

    Ça me paraît bien joli-joli Buenos Aires ! J’ai déjà envie de vous suivre sur vos trace.
    Je dois avouer que c’est aussi pour la Copa America... et l’Argentine va prendre une fessée ce soir !
    Allez on en reparle bientôt.
    Bises

    Répondre à ce message

    • Buenos Aires - Córdoba Le 7 juillet 2011 à 19:48 , par Djé

      ... en effet ToTo, l’Argentine n’est pas passer loin de la correctionnelle (score nul : 0-0 chez elle contre la Colombie)... a l’issue d’un match decevant... Le final pour la qualification en phase finale risque d’etre haletant... L’inverse serait un drame national, un scenario que nous ne pouvons imaginer. Dale Argentina !!!

      Que les amateurs de foot se rassurent, les prochains articles d’ATW reviendront largement sur la Copa Americana qui se deroule actuellement en terre Argentine jusqu’au 24/07/2011.
      Bon match et bonnes vacances a toutes et a tous !

      Répondre à ce message

      • Buenos Aires - Córdoba Le 9 juillet 2011 à 02:03 , par TOTO

        - L’argentine ne gagne toujours pas...
        - Le club de River Plate est relégué...

        ça va mal, ça va mal ! Ça fait plaisir en tout cas qu’il y en as qui suivent la Copa. Oui, une chronique "sport" serait lu avec plaisir sur le site internet. (une "gastronomie" aussi pourquoi pas ? ;)

        Allez je vous embrasse fort.

        Répondre à ce message

  • Buenos Aires - Córdoba Le 4 juillet 2011 à 15:24 , par yauntigdansmonmoteur

    Merci Kevin et Max d’avoir ajouté votre touche
    au carnet de voyage de nos deux globe trotters...
    A vous lire on sent qu’il y a une bonne ambiance entre vous

    Bravo pour la vidéo du stade
    et le reportage sur Buenos Aires

    Répondre à ce message

    • Buenos Aires - Córdoba Le 4 juillet 2011 à 15:34 , par Keev

      C’est un plaisir de contenter le lectorat de nos 2 tour-du-mondistes ! Nous esperons pouvoir vous presenter le plus tot possible le petit reportage video que nous avons prevu, mais il y aura tellement de travail pour le montage que je ne sais meme pas donner une date de diffusion... il va falloir etre patients.
      Concernant la video dans le stade, elle aurait pu etre de nous, mais un exces de prudence nous avait fait laisser l’appareil-photo a l’auberge... pour autant nous avons rempli notre mission de journalistes en herbe en trouvant une video du match que nous avons vu et qui reflete l’ambiance que nous avons connue.

      Répondre à ce message

commenter